Le compte-Nickel remporte un succès grandissant

Le compte-Nickel remporte de plus en plus de succès chez les particuliers qui voient en ce compte bancaire sans banque une solution alternative intéressante pour profiter d’un moyen de paiement simple et rapide. Le compte-Nickel recouvre en effet l’avantage de pouvoir être ouvert immédiatement avec une simple pièce d’identité et un numéro de téléphone. Il peut par ailleurs être souscrit au sein d’un bureau de tabac. Bien qu’il ne permette pas de pouvoir souscrire des produits comme l’assurance santé, moto ou habitation, ou encore un compte bancaire accompagné d’une Mastercard Gold, sa simplicité et sa rapidité convainquent de plus en plus de français.

En seulement deux ans, le compte-Nickel a déjà séduit plus de 263 000 personnes en France, dont 20 000 nouveaux souscripteurs au mois de mars 2016. La clientèle du compte-Nickel comprend 34% d’employés, 30% de chômeurs, 14% d’artisans, commerçants et entrepreneurs, 7% d’étudiants et enfin 4% de retraités et 4% de mineurs.

Des objectifs ambitieux pour 2016

Le compte-Nickel a pour objectif le lancement de 1200 points de vente en 2016, ainsi qu’un total de 500 000 clients d’ici le mois de décembre. Ce compte sans banque pourrait également prochainement proposer une offre innovante à destination des clients professionnels, mais aussi de nombreux services supplémentaires en vue de faciliter la gestion des comptes des clients en ligne et sur mobile. Malgré la concurrence des banques en ligne qui attirent elle aussi de plus en plus de clients, le compte-Nickel a de beaux jours devant lui et devrait très certainement continuer à séduire un nombre croissant de particuliers en raison de ses nombreux avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>